Les porte-greffes

Lorsque le phylloxera a frappé l'Europe à la fin du 19ème siècle, il fut alors impossible à arrêter à l'aide de produits chimiques. Le remède de l'époque consistait à planter des espèces de vignes américaines. Une solution plus efficace, mais plus onéreuse, est trouvée à la fin des années 1800 ; greffer Vitis Vinifera sur un porte-greffe de vigne américaine. Grâce à cela, la protection contre le phylloxera était assurée et les saveurs offertes par les vignes européennes étaient sauvegardées.

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑