Le cycle de la vigne

Derrière chaque vin se cache une année de travail.

Afin de produire du raisin, la vigne doit passer par différentes étapes de développement.

On peut distinguer deux principaux cycles :
Le cycle végétatif, de Mars à Novembre dans l’hémisphère Nord et de Septembre à Juin dans l’hémisphère Sud. C’est la période où la vigne va être active.
Le cycle hivernal ou dormance d’hiver, de Décembre à Mars dans l’hémisphère Nord et de Juillet à Septembre dans l’hémisphère Sud. Il s’agit de la phase de repos de la vigne.


LES PLEURS

début Mars dans l’hémisphère Nord
début Septembre dans l’hémisphère Sud

Première étape par laquelle passe la vigne après son cycle hivernal.
Avec le réchauffement du sol, la sève se remet à circuler dans la plante et va couler au niveau des plaies de coupe de la vigne. C’est ce qui est appelé les pleurs.

C’est également à ce moment que la reprise de l’activité racinaire se produit.

LE DÉBOURREMENT

entre Mars et Avril dans l’hémisphère Nord
entre Septembre et Octobre dans l’hémisphère Sud

Le débourrement se produit au printemps. Il marque le début du cycle végétatif et commence en général lorsque la température moyenne en journée dépasse 10°C. C’est à ce moment que les bourgeons apparaissent. Très vite, ils grossissent, éclosent et forment de nouveaux rameaux.

Certains cépages, tel que le Pinot Noir ou le Chardonnay, débourrent à des températures plus basses. Ils sont appelés cépages à débourrement précoce. À contrario, d’autres cépages nécessitent des températures plus élevées. C’est le cas du Cabernet Sauvignon, qui est appelé cépage à débourrement tardif.

Cette étape est surveillée de près par les viticulteurs car la vigne est alors très sensible aux gelées printanières qui peuvent tuer les nouveaux rameaux.

LE DÉVELOPPEMENT DES PREMIERS RAMEAUX ET DES FEUILLES (FEUILLAISON)

de Mars à Mai dans l’hémisphère Nord
de Septembre à Novembre dans l’hémisphère Sud

C’est la période où les feuilles se développent. Les rameaux poussent rapidement jusqu’à la floraison. Les réserves de glucides stockées par la plante pendant l’hiver servent au début de la croissance. Par la suite, les feuilles adultes vont prendre le relais grâce à la photosynthèse.

C’est généralement à ce moment qu’est effectué le palissage, afin de garantir une bonne aération du feuillage.

LA FLORAISON ET LA NOUAISON

en Mai et Juin dans l’hémisphère Nord
en Novembre et Décembre dans l’hémisphère Sud

La floraison correspond au développement des grappes de fleurs. La vigne à besoin de chaleur, de soleil et de très peu de pluie.

La nouaison se produit lorsque les fleurs se transforment en fruits. Mais certaines fleurs ne sont pas pollinisées et ces dernières finissent par tomber. Si le nombre de fleurs non pollinisées est trop élevé, on parle alors de coulure.
Parfois, des raisins formés ne grossissent pas et ne contiennent pas de pépins. Ce phénomène est appelé millerandage.
Ces deux anomalies sont généralement dues à un temps froid, nuageux ou pluvieux au moment de la floraison, et impactes les rendements.

LA VÉRAISON ET LA MATURATION DES BAIES

en Mai et Juin dans l’hémisphère Nord
en Novembre et Décembre dans l’hémisphère Sud

La phase de croissance de la vigne ralentit, les baies se développent et commencent à mûrir. Leur pellicule change de couleur; les raisins deviennent rouges puis violets pour les cépages rouges, et translucides puis dorés pour les cépages blancs.

À cette même période, les jeunes rameaux vont changer de couleur pour tourner vers le brun. Le bois va durcir et le rameaux se transforme alors en sarment.

Entre la véraison et les vendanges, les raisins grossissent et se gorgent d’eau. Durant la maturation, le taux de sucre des baies augmente et l’acidité diminue. La peau du grain devient également moins épaisse. Les pigments et composés aromatiques s’accumulent, et les tannins se développent. Des conditions chaudes et ensoleillées sont idéales.

Afin de maintenir l’aération de la surface foliaire, une taille d’été peut être réalisée. Dans le but de maitriser les rendements et la qualité, il est possible de faire des vendanges vertes. Cela consiste à éliminer une partie des grappes pour ne garder que les plus belles.

LES VENDANGES

entre Septembre et Octobre dans l’hémisphère Nord
entre Mars et Avril dans l’hémisphère Sud

Les vignerons peuvent débuter leurs vendanges en déterminant la meilleure période. Si les raisins sont récoltés trop tôt, ils n’auront pas atteint leur pleine teneur en sucre. S’ils sont récoltés trop tard, ils auront perdu de leur acidité.

Le temps doit être sec avant et pendant les vendanges. Trop de pluie peut faire gonfler les baies, diluer leur jus et peut augmenter le risque de pourriture.

Historiquement les vendanges sont réalisées à la main, mais aujourd’hui de plus en plus de vignerons utilisent des machines.
Cependant, les vendanges manuelles restent obligatoire en Champagne.

LA DORMANCE D’HIVER

de Décembre à Mars dans l’hémisphère Nord
de Juillet à Septembre dans l’hémisphère Sud

Les feuilles changent de couleurs et finissent par tomber. La sève descend dans le tronc et les racines où la vignes va stocker ses réserves de glucides. La taille d’hiver est réalisée.

La fin de la phase végétative et le début de la dormance coïncident avec l’arrivée du froid. La vigne entre alors en phase d’hibernation.

Les commentaires sont fermés.

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :